PHOTOS

DOLLY LAND

Conceptuel. Peinture numérique. 1999
Dolly Land est une expression futuriste inspirée par le réchauffement climatique.
Ce projet d'anticipation visuelle utilise comme symbole de la représentation humaine des poupées en plastiques photographiées et repeintes numériquement. Pour se demander comment chaque génération survit à la précédente avec en héritage la souffrance et l'espoir.

"Je joue à la poupées avec l'imagination liée à mon âge, sans l'innocence et le rêve supposé inspirer ce jeu de filles.
La vie des Dolls est sans prince et se déroule loin d'un contexte enchanteur. En toile de fond, un futur imaginaire influencé par les prédictions sur l’avenir de notre planète. La métamorphose de l'environnement due au réchauffement climatique inflige de nombreuses plaies à leurs formes parfaites. Un scénario où la représentation de l'icône des petites filles est une image de chaos.
Au delà des blessures apparentes c’est une douleur indicible que je cherche à rendre visible, un subtile mélange de détresse et d’envie de vivre que chacun porte en soi lorsqu’il est contraint à un inévitable enchaînement d'événements fâcheux.
En état d’équilibre entre vie et survie, cachés derrière le masque d'un optimisme coloré, ces personnages féminins évoluent divisées en tribus sur 10% du territoire actuel vers un développement et des organisations éphémères.
Une réflexion sur la fatalité d’un environnement auquel l'individu s'adapte dans la paix ou le tourment, avec cette faculté de progresser par modification successive. “Évoluer, c’est céder à la fatalité“ ? "

L'HISTOIRE

Année 2163. Très fortes chaleurs sur la terre composée d'une multitude d'îles montagneuses. Les continents ont perdus 90% de leur territoire. La population survivante est essentiellement féminine. Très peu d'enfants ont survécu à la canicule permanente et les hommes ont disparu peu à peu engloutis par l'effondrement d'énormes barrages. Durant ces dernières années les humains ont subit de nombreuses mutations pour s'adapter et ressembler aux poissons, déplacement dans l'eau et appareil respiratoire, sans réel succès apparent... Les femmes devenues toutes très belles depuis le début du millénaire souffrent de brûlures diverses sur tout le corps et l'esprit. Après 2100 les vêtements sont devenus insupportables malgré des recherches de matières rafraîchissantes et protectrices. L'eau, chaude et radioactive est le point de rencontre pour une baignade. Bassin intérieur ou côte plein vent. Les bois sont pour se cacher au sortir du pré. Une île à l'ouest, ancienne Sierra Vada: Dolly Land.

DOLLY LAND - LES TRIBUS

POOL TRIBE

LEER TRIBE