VU DE DERRIERE

SEEN FROM BEHINDSEEN_FROM_BEHIND.html

En 2006, avec la série

Human Trash in picture reseach laboratory je mets à mal ces interprétations, en créant une altération de la figure humaine par une correspondance exacte de la forme, de part et d'autre d'un axe.

Présentée à la Biennale de Sao Paulo.

La série VU DE DERRIERE joue avec l’interface naturelle qui nous relie dynamiquement avec le monde, le corps, et déjoue les critères de normalité et de fonctionnalité liés à la symétrie bilatérale. Il est reconnu que le squelette le plus symétrique est le plus apte au mouvement, et que toute déviation par rapport à la symétrie entraîne un défaut de locomotion.

Je stop le mouvement d'un corps humain avec une image fixe, j'applique une symétrie et je m’interroge sur la signification du mot “déviation” à travers l’expression singulière et sensible qui émerge à présent de ce corps. Aucune distorsion, ni dispersion, ni perversion mais des postures impressionnantes et inédites, et lorsque le miroir s'ajuste la pose devient insaisissable, incertaine à nos sens. L’instantané du mouvement évolue en une introspection physiquement visible, accentuée par la concordance de la situation, l’espace public ressemble à un décor et provoque une soudaine sensation d’enfermement.

J'attrape au vol et je vole les actions de mes “semblables“ dans un contexte, l'atmosphère d'une ville, de ses lieux publics et des activités qui s'y déroulent.  Mais “la photographie de rue” a ses règles, le droit à l'image, que j'aborde avec impertinence. De derrière.

_______________________________________________________________________________

Dans le monde vivant, j'oriente mon travail de photographie “par rapport à un plan“, le plan sagittal, la seule ligne possible de symétrie chez les humains et les autres organismes à symétrie bilatérale. Une symétrie droite-gauche, de type image-miroir.


Un rapport harmonieux de grandeur et de forme est considéré comme visuellement attrayant, et toute variation par rapport à la symétrie bilatérale peut être interprétée comme reflétant une inaptitude de l'individu à se développer tout à fait normalement.

Paris 2006

Avec la série Péchés Composés je donne vie à une cabane de pêcheur par la symétrie bilatérale, pour exprimer le vivant et illustrer des pensées et passions humaines. Les 7 péchés capitaux.

Présentée à la Biennale de Nancy.

La rue, spectacle de rue, tout public, lieu bouillonnant de vie, comportement, aspect, posture, exagéré, espace de créativité, espace de liberté ? 

Clichés, vivant, droit d'expression, attire le regard, attraction, éveil des réactions, parade, tout public, s'expose, ordre établi, trouble, circulation, diffusion ?

Baie, cité, des anges, vu de derrière, ailes dans le dos, identiques, équilibre, vol, photos volées, droit à l'image, droit à l'imagination, tout public ?

Fiction, vision, visible, sur le vif, instantané, perturbateur, témoin, tout public, dans le plan, signe, composition, sans accord, réalité, vérité ?

Des villes illustrées, interprétées, fixées dans le temps par la photographie.


Nice, Venice, j'enchaîne deux voyages, deux noms, deux bords de mer, et une histoire d'ange développée sur des cartes postales envoyées à mes amis : « baie des anges... je les cherche ...», « cité des anges... toujours pas trouvé...». De retour à Bagnolet, dans ma ville, l'ange m'apparaît durant un festival de street art. Un ange à deux têtes.


Deux moitiés, une image miroir dans un plan seulement, c'est la symétrie bilatérale. Intimement liée à la mécanique du vivant, elle facilite le mouvement. Dans le mouvement, que devient la symétrie du corps humain ? Dans la contemplation, les mesures sont-elles plus justes ? Les réponses se situent entre fiction et réalité, reflet de mode et effet de société. Dans le décor de la ville.


"Vu de derrière" c'est le récit d'un photographe de rue qui sait ce qu'il peut montrer de l'espace public.

Il vous dira " je l'ai vu de derrière... "

- derrière en français c'est une vue de dos, mais aussi en plan rapproché, des fesses -

Quand vous le verrez vous direz "ne te retourne pas il est derrière toi, tu n'as rien à craindre pour ton image."

Vu de derrière.

Photographies numériques.

Création visuelles, 2013

Nice 2013

Venice 2013

VILLES / CITIESVILLES___CITIES.html

copyright © Cécile Lacombe

../CCIL/biographie.html
../VART/VIDEO_ART.html
../POST/UP_2_POP.html
../WORK/EDUCATIF.html
WORKSHOP../WORK/PARTICIPATIF.html
VIDEO ART../VART/VIDEO_ART.html
UP 2 POP../POST/UP_2_POP.html

Cartes postales

en édition limitée

../DOL/DOLLY_LAND.html
DOLLY  LAND../DOL/DOLLY_LAND.html
../BDV/BOCAUX_DE_VIE.html
BOCAUX DE VIE../BDV/BOCAUX_DE_VIE.html

Installation-performance

multimédia OUTDOOR

SANS ECRAN FIXE../SEF/SANS_ECRAN_FIXE.html
UN REGARD SUR../SUR/UN_REGARD_SUR.html

Divagations oniriques Encre et dessin

DOUBLE FACE../DF/experience.html

Installation-performance

multimédia INDOOR

installation

Atelier de création vidéo en temps réel

Peinture numérique

Anticipation visuelle

Vidéos expérimentales

../DF/experience.html

Performance audiovisuelle

MASHUP

mailto:contact@cecilelacombe.com?subject=Hello
../SUR/UN_REGARD_SUR.html
../SEF/SANS_ECRAN_FIXE.html
DREAMS../DREA/DREAMS.html

Performance audiovisuelle

“A Synesthesic Trip”

../DRAW/TICKETS.html
DRAWING SERIES../DRAW/TICKETS.html

Tickets, Notes, Band off,...

Encre et dessin

../CHA/CHASERS.html
../DREA/DREAMS.html
CHASERS../CHA/CHASERS.html
CONTACTmailto:contact@cecilelacombe.com?subject=Hello
BIO / CV../CCIL/biographie.html

VU DE DERRIERE

Photographies numériques

“Seen from behind”